Nous avons le plaisir de vous présenter Pro Aserablos, la Fondation pour Isérables. Ses différentes actions s’articulent autour du nouveau musée, ouvert en 2003, lieu d’accueil, de rencontre, d’information et d’animation. Plusieurs activités s’y greffent, en relation avec la thématique de l’érable – arbre qui abonde dans la région et dont le village tire son nom – le patrimoine bâti et le tourisme doux. Nous entretenons également des échanges avec « Destination Erable » à Plessissville, au Canada, la capitale mondiale de l’érable. Nous vous souhaitons une bonne visite et espérons vous rencontrer à … Isérables !
Valorisation du patrimoine

Un inventaire des constructions dont l’intérêt historique est évident a déjà été réalisé. Les différentes listes concernent :

  • Des greniers et des raccards « d’avant l’incendie de 1881 »
  • Trois maisons d’habitation « d’avant l’incendie »
  • Une série de bâtiments reconstruits « après l’incendie » selon les plans et directives de l’Arrêté du Conseil d’État du canton du Valais daté du 8 février 1882 – bâtiments qui ont su, jusqu’à ce jour, conserver au mieux leur aspect originel.

Isérables a subi plusieurs graves incendies, celui de 1881 a détruit la majorité des habitations du village. Des techniques particulières ont été adoptées lors de sa reconstruction pour éviter à nouveau la proie des flammes. De plus, les habitations montagnardes du vallon d’Isérables ont une technique de construction particulière, la provenance des matériaux également est intéressante. Ces éléments patrimoniaux méritent des recherches et des travaux afin de conserver ces savoirs.